Bouger pour bien dormir

10 Mar 2021
Les meilleurs exercices de relaxation pour dormir

La pratique d’une activité physique constitue, en soi, un des facteurs clé pour un bon sommeil. Celle-ci engendre en effet de nombreux effets bénéfiques. D’abord, elle améliore notre rythme circadien (alternance jour/nuit) avec une efficacité comparable à une exposition à une lumière de haute intensité. Par ailleurs, si, en resynchronisant notre horloge interne, l’activité physique améliore la qualité globale de notre sommeil – et, en particulier, le sommeil lent profond, celui qui est le plus réparateur : une heure d’activité, c’est en moyenne 11 minutes supplémentaires de ce « bon » sommeil. Un bénéfice réel, quand on sait que plus on avance en âge et plus ce dernier diminue.

On peut donc parler d’un véritable cercle vertueux : en diminuant le niveau de stress, la pratique d’un sport permet un meilleur sommeil. La récupération est donc améliorée, d’où une meilleure forme physique au réveil qui permet d’améliorer … ses résultats sportifs de la journée !

Yoga oui, squash non !

On a longtemps déconseillé toute activité physique le soir, au motif qu’elle entraînerait une « surchauffe » du cerveau et augmenterait la température interne. La réalité est un peu plus subtile. Certes, l’effet positif est maximal huit à quatre heures avant d’aller au lit et il diminue à mesure qu’on se rapproche de l’heure du coucher.

Pour autant, insistent les spécialistes, mieux vaut une activité physique tardive que pas d’activité du tout ! Simplement, on évitera les sports trop consommateurs d’énergie et, à l’inverse, on dosera ses efforts en fonction de son état de forme personnel. La marche rapide est un excellent exemple d’activité physique bénéfique, comme le yoga, le Taï Chi ou le stretching (étirements doux). En revanche, on évitera de se lancer dans une partie de squash acharnée ou un match de handball débridé …