Journée internationale du sommeil

11th Mar 2021

Journée internationale du sommeil : pourquoi est-il si important de dormir ? 

À l’occasion de la Journée internationale du sommeil, l’équipe d’Emma s’est intéressée à la question suivante : pourquoi un sommeil régulier est-il un facteur si important dans nos vies ?  

Il est si facile de se laisser déborder et de faire passer sa vie sociale, son travail ou ses enfants avant ses heures de sommeilCertains d’entre nous sont même devenus des maîtres en la matière, se targuant de ne pas avoir besoin d’autant de sommeil que la moyenne, d’avoir appris à s’en passer. Mais penchons-nous d’un peu plus près sur ce que nous sacrifions réellement à l’autel d’une journée plus longue.

 

Dormir : un incontournable 

Prenons l’exemple de votre ordinateur : il peut être utilisé pendant des heures, des jours voire même des mois, sans avoir à le redémarrer. Mais, tôt ou tard, vous devrez l’éteindre et le redémarrer - soit parce qu’il est devenu trop lent, soit à cause d’un bug. Pour en revenir au sommeil humain, nos organismes fonctionnent à peu près de la même manière. On peut continuer à fonctionner sans sommeil, mais cela résulte généralement en des capacités cognitives réduites, des changements d’humeur, des manques d’attention et des délais de réaction allongés.  

 

On parcourt la vie à toute vitesse avec le minimum requis, alors qu’on pourrait fonctionner au niveau optimal. À long terme, cela pourrait également augmenter les risques d’obésité, de maladies cardiaques, d’hypertension, de diabète de type 2, de dégradation de la santé mentale, et même de mort prématurée. 

 

Les bienfaits du sommeil 

Maintenant que nous sommes au clair sur les aspects négatifs, penchons-nous plutôt sur les points positifs de bien dormir. En premier lieu, vous pourrez remarquer que votre cerveau est beaucoup plus vif et capable de traiter les informations de manière nettement plus efficace. Vous vous apercevrez également que votre mémoire est bien meilleure après une bonne nuit de sommeil. L’apprentissage de nouvelles tâches s’en trouvera facilité. 

 

Une amélioration de l’humeur est également un effet secondaire du repos. Votre cerveau, ayant pu gérer au mieux les effets négatifs de la veille pendant votre sommeil, est à même de se réveiller du bon pied. A contrario, les personnes souffrant de privation de sommeil chronique expérimentent fréquemment des effets secondaires dépressifs.  

 

Pendant votre sommeil, votre tension artérielle diminue, ce qui offre un répit à votre cœur et vos vaisseaux sanguins. Sur le long terme, vous bénéficierez d’un cœur en meilleure santé, entre autres bienfaits.  

 

Entraînez votre organisme à dormir 

Selon les informations précédemment évoquées, nous pouvons affirmer de façon sûre que dormir 7 à 9 heures pleines chaque nuit présente une multitude de bénéfices sur le long-terme. Vous vous demandez peut-être quels sont les principaux changements à mettre en place pour parvenir à ces 7 à 9 heures essentielles. 

 

Nous sommes beaucoup à être apparemment incapables de trouver le sommeil le soir ou de dormir d’une traite toute la nuit. Alors, nous avons décidé de reprendre les choses depuis le début et de vous expliquer quels sont les impondérables du sommeil. Pour ce faire, nous devons commencer par deux thématiques importantes : le rythme circadien et la pression de sommeil.

 

Le rythme circadien 

Nous avons déjà parlé du rythme circadien à plusieurs reprises sur notre blog, mais au cas où, voici un petit rappel. Le rythme circadien est l’horloge interne de votre corps, en charge de votre sommeil. Vous avez sans doute déjà remarqué que vous vous sentez fatigué environ à la même heure chaque soir et que vous vous réveillez à la même heure tous les matins, sans réveil. C’est l’œuvre de votre rythme circadien, qui gouverne votre cycle de sommeil. 

 

Le rythme circadien est lui-même influencé par la lumière du jour et l’obscurité. Peut-être l’avez-vous déjà observé par vous-même : quand il fait jour dehors, vous vous sentez plus alerte, et inversement quand il fait nuit. Ce phénomène est dû à la suppression de mélatonine, soit l’hormone du sommeil, à laquelle procède notre corps pendant la journée, et à sa production intensifiée pendant la nuit.

 

La pression de sommeil 

La pression de sommeil correspond à la durée écoulée entre l’heure actuelle et votre dernier cycle de sommeil profond. L’organisme produit un neurotransmetteur appelé adénosine, qui s’accumule au cours de la journée pendant votre période d’éveil. Plus vous restez éveillé longtemps, plus votre organisme sera chargé en adénosine, vous donnant de plus en plus envie de dormir. Quand vous dormez, l’adénosine disparaît de l’organisme, réduisant ainsi la pression de sommeil. 

 

Alors, comment mieux dormir ? 

À partir de ces deux concepts, le rythme circadien et la pression de sommeil, on peut logiquement déterminer la stratégie la plus efficace pour une nuit de sommeil idéale.  

La première consiste à vous coucher et vous réveiller à la même heure tous les jours. Cela définit un cadre adéquat pour votre rythme circadien, vous permettant de vous endormir sans difficulté quand vous en avez besoin. 

La seconde est d’éviter les longues siestes pendant la journée. En effet, celles-ci amoindrissent la pression de sommeil accumulée dans votre organisme et pourraient vous empêcher de dormir la nuit. Si vous avez une journée longue et fatigante, une sieste de 30 à 45 minutes ne sera toutefois pas catastrophique. Tâchez simplement de ne pas dépasser cette durée : gardez plutôt vos meilleures heures de sommeil pour la nuit.  

 

Savoir, c’est pouvoir 

Avec l’essor des montres intelligentes et des logiciels spécialisés, beaucoup deviennent obsédés par l’idée d’avoir « la nuit de sommeil parfaite ». Dans notre quête du meilleur sommeil au monde, des appareils électroniques ont été développés, permettant notamment de détecter le rythme cardiaque d’une personne, sa respiration et ses mouvements tout au long de la nuit. Ces gadgets ne sont pas toujours fiables à 100 % : traitez-les avec toute la prudence qui s’impose. La plupart de ces montres ne mesurent pas exactement la durée de sommeil ; elles enregistrent simplement la durée d’inactivité du corps allongé. 

 

Nous espérons que vous avez apprécié cet article, et que ces informations vous serviront à inscrire un sommeil régulier au nombre de vos priorités pour 2021. De la part de toute l’équipe d’Emma, nous vous souhaitons une heureuse Journée internationale du sommeil !