Tout savoir sur les sueurs nocturnes

07th Dec 2021

Votre sommeil est perturbé à cause d’une trop forte transpiration ? Vous vous réveillez la nuit et constatez que vos draps et votre matelas sont trempés ? Ce désagrément touche à la fois les hommes et les femmes et est le plus souvent bénin. Qu’appelle-t-on sueurs nocturnes, quelles sont leurs conséquences sur notre santé et comment les prévenir ? Explications et conseils dans cet article.

Qu’est-ce que les sueurs nocturnes ?

Les sueurs nocturnes sont caractérisées par un excès de transpiration pendant la nuit. Cette transpiration est souvent soudaine, importante et peut être occasionnelle ou répétée. Attention cependant, il est normal de transpirer un peu la nuit. La transpiration est un facteur naturel qui permet de contrôler la température du corps. Elle est générée par les glandes sudoripares qui sont elles-mêmes contrôlées par le cerveau.

Quelles sont les causes des sueurs nocturnes ?

Il existe plusieurs causes qui sont à l’origine des sueurs nocturnes chez le dormeur. Elles sont très variées et dépendent de chaque personne.

Les sueurs nocturnes passagères

La plupart des sueurs nocturnes sont passagères et ne sont pas inquiétantes. Parmi les origines des sueurs nocturnes bénignes on retrouve :

  • les déséquilibres hormonaux (les règles menstruelles, la ménopause, l’hyperthyroïdie, etc.) ;
  • une température trop élevée dans la chambre à coucher pendant la nuit ;
  • des vêtements trop chauds ou en matière synthétique ;
  • des excès (alcool, tabac, alimentation grasse, boissons énergisantes, etc.).

Les sueurs nocturnes liées aux troubles du sommeil

Parfois votre comportement nocturne peut altérer votre sommeil et déclencher des sueurs nocturnes. C’est le cas notamment :

  • lors d’une apnée du sommeil : quand vous vous arrêtez involontairement de respirer pendant la nuit ;
  • lorsque vos jambes bougent de manière répétitive durant votre sommeil (on l’appelle le syndrome des jambes sans repos) ;
  • suite à un cauchemar ou une panique nocturne liée au stress par exemple.

Dans ces trois situations inconfortables pour le dormeur, la transpiration est exacerbée ; c’est ce qu’on appelle la sueur nocturne.

Les sueurs nocturnes en cas de maladie

On remarque également que certains maux passagers ou certaines maladies peuvent accentuer les sueurs nocturnes ou les déclencher. Cela peut être le cas par exemple :

  • de brûlures d’estomac ;
  • de l’hypoglycémie ;
  • d’infections ;
  • de cancers ;
  • de maladies neurologiques.

Sachez également que la prise de certains médicaments peut déclencher des sueurs nocturnes en effets secondaires. Si vous constatez une sudation nocturne répétitive, n’hésitez pas à consulter votre médecin afin d’en déterminer la cause.

Quelles sont les conséquences des sueurs nocturnes ?

Vous pouvez l’imaginer, se réveiller la nuit au milieu d’un rêve, transpirant n’est pas très agréable et peut vous causer des réveils bien brutaux. La transpiration nocturne passagère peut avoir d’autres conséquences désagréables comme :

  • diminuer la qualité du sommeil ;
  • augmenter la fatigue ;
  • développer des troubles de l’attention, de la mémoire et de l’humeur ;
  • augmenter la sensibilité à la douleur.

Lorsque les sueurs nocturnes sont répétées et systématiques, les conséquences sont plus importantes :

  • dépression ;
  • surpoids ;
  • baisse des défenses immunitaires ;
  • vieillissement de la peau.

Comment lutter contre les sueurs nocturnes ?

Si vous souffrez de sueurs nocturnes passagères, nous avons quelques conseils qui peuvent vous aider à les éliminer de votre quotidien.

Le premier conseil est d’adopter une bonne hygiène de vie avec une alimentation saine, une activité physique régulière et un sommeil réparateur. On l’a vu, les excès ne font pas bon ménage avec les nuits tranquilles ! Par ailleurs, si vous souffrez de transpiration nocturne due à des dérèglements hormonaux, certains traitements peuvent vous aider. Pour cela nous vous recommandons de demander conseil à votre médecin. Si vous avez des suées nocturnes pour d’autres raisons nous vous conseillons d’essayer :

  • l’acupuncture ;
  • l’homéopathie ;
  • la phytothérapie (tisanes naturelles, huiles essentielles, compléments alimentaires, etc.).

Ces trois méthodes permettent de réguler votre niveau de transpiration. Attention cependant, même si ces méthodes sont naturelles, veillez à vous faire accompagner et à ne pas faire d’automédication. Le conseil d’un spécialiste est recommandé.

Enfin, si vous souhaitez aller encore plus loin, vous pouvez essayer de faire des exercices de méditation, de respiration avant de vous coucher. Choisir un pyjama en fibres naturelles est également une bonne idée, en plus de baisser la température de votre chambre à coucher (ne pas dépasser 20°C) avant d’aller dormir. Enfin, le choix de votre literie est très important ! Choisir un matelas, des oreillers et une couette en matière respirante est vivement recommandé pour passer des nuits complètes et reposantes, sans transpirer. Chez Emma nous choisissons des matériaux respirants qui vous garantissent des nuits douces et tranquilles. Pensez aussi au protège-matelas, un accessoire qui vous permet d’améliorer votre confort pendant la nuit et contribue à la protection de votre literie.

Pourquoi je me réveille toujours en sueur ?

Si vous transpirez beaucoup la nuit, ne vous inquiétez pas. C’est le cas de 35 % des dormeurs âgés entre 20 et 65 ans. La transpiration excessive est souvent causée par un dérèglement hormonal chez la femme et un excès de testostérone chez l’homme. Si ce n’est pas votre cas, c’est peut-être dû à certaines raisons énoncées précédemment. Nous vous conseillons de vous renseigner auprès de votre médecin pour comprendre précisément votre situation.